« Le sentiment ça parasite le plaisir »

Pour un homme miens

Amsterdam ne veut pas déconfiner son quartier rouge Amsterdam ne veut pas déconfiner son quartier rouge par Angélique Bouin publié le 15 juin à 18h46 Partager Alors que les frontières européennes rouvrent en grande partie ce 15 juin, certaines villes comme Amsterdam ne veulent pas renouer avec le tourisme de masse. La capitale des Pays-Bas pourrait même chasser son quartier rouge en périphérie. Les canaux… sans bateaux. Les quais… sans touristes et une habitante qui lit son journal dans la rue. Mais dans certaines villes comme Amsterdam, les habitants qui en temps ordinaire étouffent avec le tourisme de masse un million d'habitants, 18 millions de touristes accueillis chaque année ont repris goût à leur quartier. Les célèbres vitrines dans lesquelles les prostitués offrent leur service pourraient bien déménager en périphérie. Guide touristique pour Lex and the City, Lex pose devant la porte de certains habitants qui ont écrit en gros sur une affiche à destination des touristes. A quelques rues de là, nous voilà chez Anita, une artiste, militante anti-tourisme de masse.

Francesco 24 ans cuisinier

Tinder et Grindr, nouveaux lieux de la prostitution Temps de lecture : 7 min 14 juin à 8h51 Les applis de rencontres sont devenues unique outil privilégié pour proposer et découvrir des relations sexuelles rémunérées. Pour une jeune femme d'une vingtaine d'années, le phénomène n'est pas rare. Il pourvoir de swiper sur la droite une dizaine de profils d'hommes plus âgés, pour que vingt minutes plus avant, on lui propose de la payer contre une relation sexuelle. Cette usage est interdite en France; depuis , la loi punit d'une amende avec 1. Contournement des limites d'âge Diminution visible que dans la rue, la prostitution en ligne prolifère. Militante au Syndicat du travail sexuel Strass , elle participe aux actions de l'organisation, qui souhaite que la prostitution bien reconnue comme un travail à morceau entière. Il suffit de recréer unique nouveau compte. Parce qu'elles se disent qu'elles ne sont pas sur le trottoir, ou parce que l'étiquette aurore trop dure à porter.

Enterrements de vie de garçon et vols low cost

À Amsterdam, la prostitution a beau être légale, elle reste marginalisée Temps avec lecture : 8 min Geneva Abdul — Traduit par Peggy Sastre — 12 mars à 14h41 Jusqu'ici connue pour sa permissivité, la capitale néerlandaise part désormais à la chasse à la prostitution en discriminant les travailleuses du sexe et en les poussant hors du centre-ville. Mais aujourd'hui, les célèbres ruelles du quartier De Wallen —bordées de coffee shops et avec vitrines où s'affichent des prostituées par petite tenue— pourraient changer de figure. Les autorités locales ont en conséquence pour projet d'augmenter le nombre avec permis de travail liés à l'industrie du sexe en dehors de Avec Wallen, dans l'espoir d'offrir de neuf opportunités aux travailleuses du sexe. Depuis et la légalisation de la avilissement, les Pays-Bas ont redoublé de attention face à la traite d'être bon et autres activités criminelles. Mais d'après ses adversaires, l'actuel gouvernement n'a marche réussi à lier le commerce du sexe à une augmentation de la criminalité. Endes mesures visant à protéger les quartiers centraux d'Amsterdam voisins avec De Wallen et à endiguer la criminalité ont donné naissance au Projectun plan de développement urbain courant avec une décennie et reprenant le loi postal de la zone. Ce dessein a notamment limité le travail du sexe à deux rues, Oude Nieuwstraat et Oudezijds Achterburgwal —ce qui a fait fermer de nombreux coffee shops et vitrines de prostituées. Un développement qui a tout d'une gentrification: avec nombreuses professionnelles ont été poussées par l'illégalité voire à l'étranger, aux environs de Bruxelles.