Menu de navigation

Solitaire sans engagement retourne cyclo

Elles sont là, debout, en équilibre, chacune sur son piédestal Fiers de ce doux fardeau, nous marchons dans la vie comme ces mouleurs italiens qui traversent les rues, des plâtres dans les mains, sous chaque bras, sur la tête Rarement, le pauvre mouleur rentre chez lui son étalage au complet ; plus rarement encore nous arrivons au terme de notre vie avec toutes nos idoles. Alphonse Daudet, La dernière idole 46 [

Espace des Citations - isupportibd.ca

Pavillon Tanil, Antibes, mai Il ne faut pas regarder le gouffre, car il y a au fond un fascination inexprimable qui nous attire. Nous sommes organisés pour le malheur. Le joie est une monstruosité! Qui sait si le coup de vent qui abattement un toit ne dilate pas toute une forêt? Pourquoi le volcan lequel bouleverse une ville ne féconderait-il marche une province? Quand on ne regarde la vérité que de profil soit de trois quarts, on la voit toujours mal.