Commentaires récents

Rencontres sur le Web réciproque

Draguer sur Instagram ou La fin du hasard compromet-elle la beauté d'une histoire d'Amour? A bientôt quarante ans, j'ai vécu l'ivresse et les déceptions des rencontres. J'ai connu la vie à deux, longtemps, et j'ai fréquenté la solitude souvent aussi. Comme toi j'imagine. Après un an et demi de célibat et quelques rencontres, j'ai constaté que l'on ne cherche plus seulement l'Amour mais un profil idéal sur les applis de rencontres. Et cela commence toujours par faire des choix via une photo de profil. Et oui, à notre époque, nous préférons avoir la tête baissée sur des applis pour faire des rencontres et swiper sans cesse plutôt que de garder la tête bien droite et regarder autour de nous. Tu es noyé e entre des émojis aubergine, des stickers craquant edes likes insistants et des aimons nous pour le reste de la vie comme phrase d'accroche mais tu n'y crois pas une seule seconde?

«J’ai effacé son numéro parce que je n'arrêtais pas de vérifier sur WhatsApp s’il était en ligne»

Division désactivé Détail de l'encart promotionnel du webdocumentaire, Amour 2. En fait, les relations sentimentales sur le Web pas répondent pas aux mêmes règles combien la rencontre dans la vraie ardeur et le passage à la vérité peut être parfois décevant. Une loi : se voir vite pour pas pas laisser place au fantasme. Ensemble part de là, par Rémy, 28 ans On avait bossé ensemble, cependant seulement par téléphone et mail. Personnalité, à Marseille et elle, à Paris. Trois ans se sont écoulé. L'été dernier, un petit message sur Facebook pour me rappeler aux bons mémoire de la belle. De commentaires avec les photos, de partage de chanson ou de clips, nos goûts vulgaire sont confirmés.